Le conseil communal de Leuze a avalisé l’acquisition de mobilier urbain en vue de sécuriser les traversées piétonnes aux abords des écoles de l’entité.

"Nous avions mis en évidence lors de la présentation du budget une somme de 25 000 € pour équiper l’ensemble des écoles de l’entité de ce mobilier, a rappelé Nicolas Dumont (Idées), échevin de la mobilité. A la fois les écoles du réseau libre et celles du réseau officiel."

Ce mobilier se conjuguera en réalité sous deux formes : des barrières et des totems. "Il s’agit de barrières colorées avec une même logique de couleur que pour les voiries gérées par le SPW et de totems sous forme de crayon, a précisé l’échevin. La conseillère en mobilité s’est rendue sur les différents sites, de même que le service voiries, pour rencontrer les dirigeants des écoles et les directions surtout au niveau des lieux où la situation est plus compliquée et où l’endroit n’est pas clairement défini. Il faut pouvoir mettre la barrière au bon endroit. Je pense ainsi à l’école communale de Pipaix, qui se situe à hauteur d’un croisement d’une multitude de voiries."

Baptiste Leroy (Ecolo) soutient ce point avec son groupe. Il voulait simplement connaître le nombre de totems et a demandé si c’est bien l’ensemble des écoles qui va être équipé ou s’il s’agit d’une première phase.

Nicolas Dumont a répondu que visiblement, toutes les écoles sont déjà visées. "On doit voir avec le SPW si nous pouvons installer ce matériel sur les voiries dont il est responsable. A priori, ce sera l’ensemble des écoles. Il y aurait au total 26 totems ou alors 20 si le SPW ne marque pas son accord et 19 barrières ainsi que quelques potelets. Nous remercions également le service enseignement pour son soutien."

Baptise Leroy a fait remarquer qu’à Tourpes, il faudra aussi installer au moins deux structures puisque l’école se trouve à l’angle de plusieurs rues.