Des macarons installés près des avaloirs pour sensibiliser sur la qualité de l’eau des rivières.

La SPGE et les contrats de rivière de Wallonie, dont le contrat rivière Dendre et le contrat Escaut-Lys, organisent en ce moment avec les communes partenaires et les organismes d’assainissement agréés comme Ipalle une campagne de sensibilisation pour préserver la qualité de l’eau des rivières. Nom de code : "Ici commence la mer. Ne jetez rien !" Un financement de 30 000 € a été débloqué.

Au total, 1 100 plaques émaillées ont été ou seront placées aux abords des avaloirs partout en Wallonie.

"Des communes ont déjà placé des macarons, comme à Belœil, à proximité de l’église, place Gossart et près du centre culturel de Quevaucamps, indique Julie Goffette, coordinatrice du contrat de rivière Dendre. Les communes ont donc reçu les supports de sensibilisation. Nous, contrats de rivière, sensibilisons aussi via nos propres canaux, tout comme les intercommunales et la SPGE. Des animations scolaires et un kit pédagogique seront développés afin de sensibiliser les plus jeunes."

Les eaux usées domestiques demeurent un vecteur majeur de la qualité de l’eau des rivières. Chacun a un rôle à jouer, surtout quand on sait qu’on retrouve tout et n’importe quoi dans les éviers, les toilettes et que certains jettent tout par terre, par la fenêtre de leur voiture ou directement dans les avaloirs.

Le citoyen doit agir aussi

Au final, mégots de cigarette, déchets divers, huile de friture ou de moteurs, restes de nourriture, cotons, lingettes, sirops, médicaments, résidus de peinture ou de produits toxiques vont aboutir à la station d’épuration. Ou alors, ils se retrouvent directement dans les rivières et donc dans la mer et les océans. La vilaine boucle est ainsi bouclée.

"Si d’un côté on investit de l’argent public pour mettre en place des réseaux d’égouttage et des stations d’épuration performantes mais que leur bon fonctionnement est perturbé par de nombreux déchets et autres substances nocives, il y a un problème, poursuit Julie Goffette. Il est important que le citoyen agisse aussi. Comment ? Via l’utilisation de produits d’entretien plus respectueux de l’environnement, en réduisant sa consommation d’eau et en gérant mieux ses déchets."

L’objectif est ici de lutter contre les incivilités tout au long du trajet parcouru par les eaux usées domestiques pour éviter des pollutions dans les cours d’eau, puis dans la mer.

Une seule solution : ne jetez rien. C’est le message de cette campagne.