La crise sanitaire a fait une nouvelle victime dans l'agenda culturel.

La nouvelle a été rendue officielle il y a quelques heures mais il semblait de toute manière difficile d'imaginer un autre scénario. En effet, les Féeries de Belœil ne pourront pas se tenir en 2020 suite à la crise sanitaire du Covid-19.

"Nous avons espéré envers et contre tout pouvoir créer une parenthèse dans la morosité de ces mois: le rêve et le fantastique nous arrachent à nos préoccupations pour nous remettre debout, plus vaillants, expliquent les organisateurs. Depuis des mois nous avons conçu Les Féeries de Belœil et, même en ces semaines difficiles, nos équipes ont travaillé pour donner corps à cette transfiguration magique du parc."

Les adaptations possibles du concept ont été analysées afin d'honorer les exigences de la sécurité des artistes, des partenaires et du public. Cependant, les évolutions de la pandémie et les décisions gouvernementales obligent les organisateurs à accepter la réalité.

"Avec regret, nous sommes contraints d'annuler Les Féeries de Beloeil du 15 août. Nous prenons cette décision tristement mais en assumant nos responsabilités."

Comme le rappellent Luc Petit, Michel Teheux et toutes les équipes des Féeries de Belœil, la culture et le monde artistique paient un lourd tribut à cette crise.

"Et plus encore les opérateurs privés comme nous qui, non subventionnés, ne peuvent assurer leurs créations qu'en les produisant. Nous sommes solidaires de tous les artistes, de tous les techniciens, de tous les concepteurs et créateurs qui s'inquiètent aujourd'hui pour leur avenir. Avec eux, nous lançons un appel à sauver demain la culture sous toutes ses formes."

Ainsi, si vous le désirez, il est possible de faire un don à leur association. "Elle est, rappelons-le, l'un des plus importants opérateurs culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles qui ne la subventionne pas de manière récurrente."