Les nouvelles en provenance d’Annie Hannequart sont plutôt rassurantes. Pour rappel, mercredi, la responsable de la SPA a été trainée pendant plus de 10 minutes par un bully/staff au moment du nettoyage des cages. Il a fallu l’intervention de stagiaires présents au moment des faits pour éviter une fin tragique. Néanmoins, elle souffrait de multiples blessures.

Emmenée vers l’hôpital, Annie Hannequart y a été opérée. Sa petite-fille, Angie, elle aussi très impliquée dans la vie du refuge, a donc donné des nouvelles.

"Ma grand-mère présente encore de fortes douleurs dans le dos. Pour le reste, tout va bien. Elle a été opérée du genou pendant plus de 5 heures. Ça a duré plus longtemps que prévu mais ça s’est bien passé. Nous espérons qu’il n’y aura pas trop de complications. La douleur est supportable. Concernant son pouce, en partie sectionné, les chirurgiens doivent encore se concerter pour voir si le sauvetage du doigt est possible."

Angie, par ailleurs enceinte et qui baigne dans le milieu animalier depuis sa plus tendre enfance, a répété à travers une vidéo qu’elle n’en voulait pas au chien qui a attaqué sa grand-mère, expliquant que c’était surtout l’attitude de certains propriétaires qui était à dénoncer et que ce chien n’avait absolument pas reçu d’éducation. "J’ai moi-même déjà été mordue. On sait que ça fait partie des risques."

Annie Hannequart devra sans doute rester une quinzaine de jours à l’hôpital avant d’entamer une convalescence qui prendra plusieurs mois.

"Elle est très fatiguée et s’inquiète beaucoup plus pour le refuge que pour elle-même", dit encore sa petite-fille.

A noter que le refuge reste ouvert comme toujours sur rendez-vous uniquement !