La commune de Péruwelz vient de se doter d’un plan local de propreté (PLP) dont les contours ont été présentés lors du dernier conseil communal. Dans ce cadre, une action de sensibilisation "Ici commence la mer, ne jetez rien !" est menée.

Constatant que les rues, quartiers et chemins de campagne sont de plus en plus souillés par des canettes, des mégots, des emballages de toute sorte ou pire encore, des dépôts clandestins, les autorités communales ont répondu à un appel à projets pour créer ce plan local de propreté avec l’aide de citoyens préoccupés par cette thématique.

Le travail a mis en évidence quatre nuisances cibles (les déchets d’emballages, les déjections canines, les mégots de cigarettes et les dépôts sauvages) et trois lieux prioritaires (les quartiers commerçants, les parkings et les chemins de remembrement). Ces constats ont guidé la rédaction de 36 fiches actions, entre sensibilisation, amélioration des infrastructures de propreté, nettoyage, gestion de l’espace public et répression.

Le plan s’étendra sur une période de 5 années et un comité de suivi sera mis en place afin d’évaluer l’impact du plan mais aussi l’efficacité de chacune des actions mises en œuvre.

Le lancement du PLP coïncide avec les Journées Wallonnes de l’Eau, l’occasion donc de sensibiliser les Péruwelziens à la problématique des déchets sauvages et à leur abandon dans les avaloirs.

Qu’il s’agisse des mégots, emballages, huiles ou même des résidus de peinture ou d’autres produits toxiques, ces indésirables finissent soit dans les cours d’eau impactant le milieu écologique, soit dans les stations d’épuration perturbant le processus biologique et de filtration de l’épuration. De plus, ces déchets compliquent l’entretien du réseau d’égouttage, entrainant des inondations si les canalisations sont obstruées.

En collaboration avec la SPGE, les contrats de rivière de Wallonie et Ipalle, la Ville a placé 15 macarons "Ici commence la mer, ne jetez rien !" répartis sur l’ensemble des villages de l’entité. Cette démarche s’accompagne d’une capsule vidéo (https://youtu.be/WXBLixWwExg) créée pour l’occasion par le service communication.