C’est ce mardi, en visioconférence, que le conseil communal de Péruwelz actera les démissions de Colette Bourdon et de Paul De Bom. Les représentants AC passeront le relais à Denis Renard et Eric Thomas.

Cette fois sera donc sans doute la bonne pour Paul De Bom, 83 ans, qui avait déjà fait ses adieux… plusieurs fois.

En 2009, alors échevin, il avait cédé le témoin à Vincent Palermo au sein du collège. Sa carrière politique n’était pas finie pour autant. Renvoyé dans l’opposition en 2012, il siégera comme conseiller avant de démissionner en cours de législature. Il pensait en avoir terminé avec la politique, mais à la veille des communales de 2018, AC le rappelait pour figurer… en tête de liste ! Concepteur du slogan Péruwelz, une ville à la campagne, l’ancien dirigeant d’entreprise avait dit alors, avec le sourire, qu’il effectuait "une interruption volontaire de retraite politiquement incitée." Et aujourd’hui ?

Retrouvez l’intégralité de ses réactions dans la DH de ce lundi.