La crise sanitaire a obligé le Parc naturel des Plaines de l’Escaut à réinventer son offre touristique et c’est ainsi que Salix débarque avec ses aventures extraordinaires. Salix est un saule têtard, emblème du parc.

"Nous avions prévu pour cette saison 2020 le lancement d’un parcours sur les bébés animaux, rappelle Valérie Vanoudewater, chargée de mission valorisation du territoire. Sauf qu’il nous paraissait difficile de mettre cette activité en place puisqu’il y avait tout de même un temps de visite à prendre en compte avec des énigmes à élucider et des objets à manipuler. Nous avons mis ce parcours entre parenthèses, en espérant le lancer au printemps."

Trois kilomètres

En attendant, le parc a imaginé une activité en forêt à partir d’un personnage créé dans le cadre de la fiche-projet tourisme durable du GAL, le groupe d’action locale. "L’idée, c’est que les familles passent un bon moment par le biais du jeu, poursuit Valérie. Ici, la famille acquiert le sac-jeu de Salix et elle est autonome pour réaliser l’activité et ce n’importe quand, puisque ça se passe en forêt."

Clara Louppe, chargée de la valorisation de l’Escale forestière et des activités grand public, nous explique la trame. "Gédéon le geai a caché ses fruits pour faire des réserves mais ne les retrouve plus. Salix veut l’aider à dénicher ses cachettes pour qu’il puisse manger cet hiver. Le jeu débute devant le grand chêne près de la maison du parc. Le parcours fait une boucle de 3 kilomètres à l’orée de la forêt et nous avons veillé à maintenir l’attention des enfants en disséminant des énigmes de manière régulière. Dans le sac, divers objets vont permettre à la famille de résoudre les énigmes."

L’activité est plutôt conçue pour les 6-12 ans mais peut aussi convenir à des plus petits aidés de leurs parents et à des plus grands. Bref, chacun s’y retrouvera. En plus, les familles peuvent combiner cette activité avec la découverte de l’Escale forestière avec son parcours pieds nus et le promenoir des cimes, de quoi passer une bonne demi-journée à la maison du parc.

Le sac est en vente au prix de 10 €. Il y en aura bientôt six, un par entité représentée au GAL (pas Tournai).

"Celui de Taintignies est prêt. Là, l’histoire s’articule autour des avions et du château Crombez, précise Valérie Vanoudewater. Il y aura aussi un sac-jeu sur Calonne avec une mise en scène autour du dragon sur le site des 5 rocs. Nous en prévoyons un sur Bernissart, où Berni l’iguanodon a perdu ses œufs, à Aubechies avec les légionnaires romains et à Howardries autour du chevalier du Chastel. Nous nous appuyons à chaque fois sur l’histoire locale."

Infos : accueil@pnpe.be, 069/77 98 10 ou sur la page Facebook du parc.