Ce vendredi 9 octobre, l’échevin Nicolas Dumont et le conseiller communal Nicolas Jouret (Idées tous les deux) vont organiser une séance d’information relative à la fameuse Boucle du Hainaut, la ligne à haute tension (380 kV) qui doit traverser plusieurs communes de la région, dont Leuze. Un dossier qui fait beaucoup parler depuis quelques semaines.

Il s’agira d’une séance un peu particulière puisqu’elle se déroulera de manière virtuelle, plus exactement sur la page Facebook de Nicolas Dumont, à 19 heures.

Ce Facebook live sera suivi d’une séance questions-réponses. Il faut savoir que Nicolas Jouret, lui-même habitant de Grandmetz, village concerné par la traversée de la Boucle du Hainaut, est ingénieur civil dans le domaine de l’énergie. Il s’est mobilisé avec le collectif de Grandmetz.

"Elia, qui porte ce projet, a décidé, suite à des événements qui se sont produits à Écaussinnes, de ne plus assurer de présentation et d’explication du projet sur le terrain, indique Nicolas Jouret. Voilà pourquoi nous avons pris l’initiative d’organiser cette séance sur Facebook. Mon habitation n’est pas impactée directement par le tracé envisagé mais en tant que conseiller communal, c’est mon rôle d’informer les gens. Ces derniers temps, nous avons effectué pas mal de porte-à-porte pour sensibiliser la population et répondre aux questions. Beaucoup de gens essaient d’aller chercher des infos sur Internet et il y a aussi des documents qui sont mis à leur disposition à la commune, mais pouvoir parler du sujet en direct est important aussi."

Le collectif de Grandmetz a proposé un tracé alternatif à celui envisagé par Elia. Rien n’a encore été décidé.

"De toute façon, le tracé ne sera pas l’objet unique de la séance, assure Nicolas Jouret. Le collectif en a proposé un, il y a d’autres idées aussi. Le but ultime est que le village soit contourné."

Lors de cette séance, il sera aussi question de la procédure, un volet qui sera présenté par l’échevin en charge de l’aménagement du territoire Nicolas Dumont.

"Je passe aussi pas mal de soirées à rencontrer des gens sur le sujet et comme Elia n’assure plus sa présence sur le terrain, nous prenons le relais, explique l’échevin. L’objectif est de donner aux citoyens les infos pour qu’ils puissent réagir et comprendre ce dossier et ses impacts. Informer la population est un gage de démocratie."

Rendez-vous ce vendredi à 19 heures sur la page Facebook de Nicolas Dumont.