Le conseil communal s’est penché sur le marché de travaux concernant la consolidation de la charpente de l’église de Wadelincourt. Un marché estimé à 59 393 € TVAC.

"L’année dernière, un auteur de projet avait été désigné pour analyser la problématique, a rappelé l’échevin des cultes, Michel Dubois (Bel’Elan). Il s’avère que cette problématique a été constatée au niveau de la charpente. Les travaux consistent en la réalisation d’une structure de soutien. On a vu que les bases du côté gauche dont les boiseries sont pourries pourraient engendrer un risque d’effondrement de la toiture. L’idée est donc de recréer une structure de soutien. Les pieds de la charpente sont pourris et il y a des indices d’affaissement de la voûte qui sont visibles. La structure envisagée comportera des piliers qui vont retenir trois poutres et qui vont refaire la largeur de l’église. Ensuite, on pourra analyser où on en est. Le premier but est de consolider. Je l’avais déjà signifié dans la modification budgétaire. Ces premiers travaux sont plus que nécessaires de façon à consolider la charpente."

Bastien Marlot (Pour l’avenir) a indiqué que son groupe se réjouissait des avancées dans ce dossier concernant ce patrimoine local.

Michel Dubois a encore fourni quelques explications. "On n’a pas fini dans ce travail. Au niveau de la structure de la charpente aujourd’hui, on ne voit pas nécessairement de signes de faiblesse. C’est surtout au niveau du plâtre qu’il y a eu des indices qui nous faisaient penser que la plupart des piliers de soutien étaient pourris à la fois avec l’âge mais aussi l’humidité. Il y a un problème d’évacuation des eaux sur la gauche causé par des structures en béton et des caveaux qui ont été posés et qui ont fait que les buses d’écoulement ont été abîmées. Prochainement, nous irons dans cette allée de gauche pour revisiter l’ensemble de ce busage."

Pour rappel, l’église de Wadelincourt avait dû être fermée au printemps 2018 suite au détachement de plusieurs éléments du plafonnage.