La Distillerie du Centenaire, nous vous l’avions annoncé, projetait de se lancer dans le pressage des pommes. C’est fait. Le service Labiau presse est sur les rails depuis quelques jours. "Pour l’instant, nous travaillons au pressage uniquement les samedis mais si nous avons trop de demandes, nous pressons aussi le dimanche, confie Benoît Bourdon, qui coordonne les opérations. Tout se fait sur rendez-vous et les gens repartent avec leur jus 30 minutes ou une heure après, en fonction de la quantité. Nous conditionnons le jus, au choix, en bouteilles d’un litre ou en cubis de 5 litres. Nous proposons un tarif dégressif en fonction de la quantité de jus produite."

Dans un premier temps, Labiau presse pensait s’adresser aux particuliers uniquement mais des demandes de professionnels qui possèdent des vergers ont changé la donne. "Nous avons demandé et obtenu les autorisations nécessaires auprès de l’Afsca, signale ainsi Benoît Bourdon. C’est une assez mauvaise année pour les pommes, en raison notamment de la météo du printemps dernier. Il n’y a pas des tonnes de pommes mais en même temps, ça nous permet de nous familiariser au mieux avec la machine. A la base, nous avions testé la mécanique avec nos propres pommes pour faire nos armes et désormais, ça fonctionne très bien. Les gens sont contents de pouvoir bénéficier d’un tel service. Ils viennent de la région proche pour la plupart mais nous avons aussi reçu des clients de Dour et de Quiévrain."

Infos sur labiaupresse.com, sur la page Facebook Labiau Presse ou encore au 0479 781269 ou par mail labiaupresse@gmail.com