Elle n’attendait plus que le feu vert des hommes du feu pour se lancer dans le grand bain. Ce mardi, Carina Huon accueillera pour la première fois ses clients dans sa sandwicherie, La malette de Cari, rue de Gourgues à Wiers, son village. Un changement d’univers pour cette jeune quinquagénaire.

"J’enseignais la coiffure mais depuis 10 ans, je n’ai jamais vraiment eu de place fixe, explique-t-elle. Et depuis deux ans environ, mon nombre d’heures avait chuté. J’ai senti que c’était le moment de changer d’activité."

Carina a toujours aimé le secteur de la vente, le contact avec les gens. Dès lors, pourquoi ne pas ouvrir un commerce de proximité ?

Durant le confinement, elle a pris le temps de la réflexion avant de se tourner vers une sandwicherie. Un projet qui devrait répondre à une demande au sein du village. "Il y a une grosse école à proximité et pas mal de passage, avec notamment les Français. On a aussi des étudiants plus âgés qui prennent le bus pour aller à l’école vers Péruwelz ou Tournai. Je me suis dit que ça pouvait être une chouette idée. J’ai en parlé autour de moi et les retours étaient positifs. Quant au nom de la sandwicherie, il fait référence à Cari, la manière dont une des amies de ma fille cadette m’appelle."

Situation centrale

Avec son mari, Carina a d’abord cherché un bâtiment à acheter avant d’opter pour une location en plein centre du village. Une situation idéale.

En plus des sandwichs, Carina compte proposer des paninis et des pâtes mais aussi des viennoiseries et des pâtisseries, voire même un dépôt de pain par après. "Je mise sur le qualitatif. Je me suis exercée et j’ai reçu une petite formation pour confectionner mes produits. A terme, si je vois que ça se développe, je compte aussi aménager un espace où les gens pourront venir prendre un café, se poser quelques instants."

Carina ouvrira six jours sur sept. Elle pourra adapter ses horaires en fonction de la demande. Elle propose aussi un système de livraisons et a prévu des formules dans le cadre par exemple de festivités et autres réceptions, comme plateaux sandwichs, paniers anniversaire, planches apéro…

"Je vais travailler seule mais je pourrai compter sur le soutien et l’aide de mon entourage." Il est vrai que les Huon forment une grande famille.

Rendez-vous sur la page Facebook La malette de Cari.

© Devaux