Le soleil est revenu sur Wiers mais vers 17 h 30, des trombes d’eau se sont abattues sur le village, causant de nombreux dégâts dans les habitations. La circulation a aussi été perturbée.

Les habitants parlaient de scènes exceptionnelles, avec plusieurs dizaines de centimètres d’eau par endroits. Bizarrement, alors que les abords de l’église ou la rue de Gourgues étaient sous eaux, d’autres voiries ont été moins touchées.

Mieux même, d’une maison à l’autre, la situation était différente. C’était le cas pour Stéphanie Ballaux (ici avec sa fille), dont l’habitation a été épargnée alors que celle de ses voisins a été impactée. La solidarité s’est organisée.

"Nous sommes trempées mais contentes d’avoir pu aider nos voisins, dit-elle. C’était le carnage dans plusieurs maisons. Des personnes parties en vacances risquent aussi d’avoir une mauvaise surprise à leur retour."

Très localisées, ces averses auront donc semé la pagaille pendant quelques heures.

Le personnel communal toujours mobilisé à Wiers (Péruwelz) après la mini-tempête

Des pluies torrentielles sont tombées lundi soir sur le village de Wiers, dans l'entité de Péruwelz, où l'eau et la boue ont envahi les rues et maisons de la localité. Mardi matin, le personnel communal est toujours au travail.

Les pompiers de la zone Wapi ont officiellement opéré 13 interventions lundi, entre 17h00 et 18h30, indique ce mardi matin le dispatching de la zone de secours de Wallonie picarde. Les pompiers des casernes d'Antoing et de Péruwelz sont restés sur place jusque minuit afin de procéder à des vidanges de caves et au nettoyage des avaloirs bouchés par des coulées de boue.

"C'est une opération très longue. On pompe l'eau mais après, il faut bien la remettre autre part. Ce n'est pas facile", précisent les services de secours.

Rappelés et présents dès lundi soir sur le terrain, des membres du personnel technique de la ville de Péruwelz sont à nouveau sur les lieux ce mardi matin afin de procéder au curage d'une série d'avaloirs qui ont été bouchés par des coulées de boue venant des champs.

Une mini-tempête, suivie de pluies torrentielles, s'est abattue lundi vers 17h00 sur Wiers.

En moyenne, il y avait une trentaine de centimètres d'eau dans toutes les rues de la localité. Si ces précipitations ont causé des dégâts matériels dans certaines maisons, fort heureusement on ne déplore aucun accident, ni blessé.