Tournai-Ath-Mouscron Une personne de 82 ans a été victime de l'odieux manège des deux malfrats.

La victime, née en 1937, reçoit la visite d'une dame se présentant comme une connaissance. Cette dernière pénètre dans l'habitation, en laissant la porte déverrouillée, et se rend dans le salon de la victime pour discuter avec elle.
Pendant ce temps, un deuxième individu se faufile à l'intérieur et accaparent divers objets se trouvant dans la chambre de la victime. Il redescend et sonne à la porte.
Le malfrat prétexte être un fonctionnaire de police, et explique qu'il souhaite vérifier la provenance de plusieurs objets qui ont été volés dernièrement. Ces objets sont en réalité ceux subtilisés dans la chambre de la victime.

Le faux policier asperge un produit sur les objets, faisant croire qu'il relève des empreintes. Tout en réalisant cette tâche, il demande à la victime si elle cache de l'argent chez elle, et cette dernière lui fait part de sa cachette.
Quelques instants plus tard, les deux voleurs trouvent un prétexte pour s'en aller, en prévenant la victime de ne pas utiliser son téléphone, car celui-ci est sur écoute.
Cette dernière s'apercevra ensuite qu'une somme d'argent, qui se trouvait cachée, est manquante.
Le montant du préjudice n'a pas été communiqué.