Malgré la crise sanitaire, les ouvriers communaux restent sur le qui-vive.

Même si les recyparcs sont actuellement fermés suite aux mesures prises par le gouvernement pour enrayer la propagation du Covid-19, rien ne peut justifier le comportement de certaines personnes qui se servent de la nature comme nouvelle décharge.

À Blandain, dans l'entité de Tournai, les ouvriers communaux ont encore dernièrement dû intervenir pour ramasser des débris abandonnés par certaines personnes.

Laurence Barbaix, échevine des Travaux et des Espaces verts, a d'ailleurs prévenu les personnes qui seraient tentées de reproduire ce genre de comportement. Elle ne leur fera aucun cadeau.

"Aux "gentils" propriétaires des dépôts clandestins qui fleurissent dans notre entité, un jour ou l'autre, une bonne âme vous prendra en photo et je peux vous garantir que ce jour-là, vous irez ramasser vos crasses à la petite cuillère", a-t-elle assuré tout en remerciant les ouvriers communaux pour le ramassage.