Tournai-Ath-Mouscron Depuis son enfance, Pierre Wacquier est lié à la fanfare de Laplaigne.

Avec une vie associative très active, les activités ne manquent pas au sein de la commune de Brunehaut. Pierre Wacquier est ainsi bien impliqué dans cette vie puisqu’il est président de la fanfare de Lesdain.

"J’ai en fait assisté à la naissance de la fanfare puisque mon papa en était le secrétaire et membre fondateur, assure le bourgmestre. En 1968, j’avais neuf ans et j’assistais aux réunions. Malheureusement, mon papa est décédé en 1977 et on m’a demandé d’être secrétaire de la fanfare. J’ai cédé avec plaisir ce bâton à ma fille pour devenir président."

Pierre Wacquier n’est cependant pas un président inactif puisqu’il continue à jouer au sein de la fanfare ! On le retrouve au baryton.

"Je joue de cet instrument depuis l’âge de vingt ans ! Au départ, j’étais à la trompette mais je n’étais pas terrible, je n’arrivais pas à sentir les notes comme il le fallait… J’ai alors demandé à Philippe Mahieu, le chef actuel et mon ami d’enfance, d’apprendre. Il m’a dit que le baryton était plus facile et j’ai appris en six mois. Depuis l’âge de vingt ans je suis avec cet instrument !"

Cette fibre associative , Pierre Wacquier est fier d’avoir su la transmettre à ses enfants. "Pour nous, c’est quelque chose de naturel et sans aucune récupération. Nous avons aussi réussi à donner le goût de la musique aux enfants et nous pouvons en être fiers."

Dernière petite anecdote, le bourgmestre de Brunehaut peut toujours envisager une reconversion. "Cela fait trente ans que je fais des frites deux fois par an, une fois au Souper fanfare et une fois à Musique en fête, assure-t-il. Si on me demande 200 portions de frites en deux heures, pas de problèmes ! Personne ne voulait vraiment les faire donc je me suis dit que j’allais m’en occuper. Et, finalement, j’aime bien cela, je peux toujours me recycler !"

.