Lors de sa permanence virtuelle , le bourgmestre de Péruwelz, Vincent Palermo, a répondu aux questions relatives à la crise sanitaire suite aux mesures évoquées lors du dernier Conseil national de sécurité. Il a ainsi abordé le thème épineux du passage de la frontière.

"Péruwelz est une ville transfrontalière. Depuis les décisions annoncées par le CNS, la question brûle les lèvres. Il est vivement déconseillé de franchir la frontière. Maintenant, si vous décidez de la traverser quand même pour aller dans une zone rouge, si vous y restez plus de 48 heures, à votre retour en Belgique et en l’occurrence à Péruwelz, vous devrez rester sept jours chez vous et vous faire tester, indique le bourgmestre. Si vous restez sur place moins de 48 heures, vous rentrez chez vous et vous ne devrez pas vous faire tester. Mais je le répète, il est actuellement vivement déconseillé de traverser la frontière."

Il a aussi été question lors du dernier CNS des fêtes privées et Vincent Palermo est revenu sur le sujet.

"À partir du 1er octobre, dans le cadre d’une organisation privée, anniversaire, mariage ou soirée, vous pourrez, si vous l’organisez donc bien à titre personnel, accueillir jusqu’à dix personnes, enfants de moins de 12 ans non compris. Si vous souhaitez inviter plus de personnes, il vous sera possible de faire appel à un professionnel, qui en fonction du lieu, va pouvoir vous guider pour vous dire jusqu’à quel nombre vous pouvez aller. Le but est que tout le monde puisse faire la fête en toute sécurité."

Vidéo mercredi

Par la même occasion, le bourgmestre péruwelzien a aussi précisé qu’une nouvelle vidéo informative sera diffusée mercredi prochain. Elle abordera la question de l’ouverture des locaux de l’administration communale au public. "Nous allons aussi recevoir d’autres informations en provenance du fédéral et nous les exposerons mercredi."

Rendez-vous sur la page Facebook de la Ville de Péruwelz.

G.Dx