Tournai-Ath-Mouscron

Depuis le mois de janvier, des cours de création de bandes dessinées sont possibles à Ath.

 Grégory Lange, auteur de BD autodidacte et papa du personnage Ernest, est à l’initiative de ce projet. Tous les mercredis de 16 h à 18 h, les enfants âgés de minimum 10 ans et les adolescents apprennent les différentes techniques pour élaborer et dessiner une histoire complète. "Les élèves créent eux-mêmes leurs planches, leur récit et leurs personnages avec pour seule consigne un fil conducteur pour toutes les histoires" , explique le professeur de 39 ans.

"Je laisse beaucoup de liberté aux enfants. Je leur ai donné une petite théorie de base au niveau de la perspective narrative et anatomique du personnage. Bien sûr, je les corrige s’il y a des erreurs et j’explique les corrections, mais je veux surtout qu’ils s’amusent." Le but de ces ateliers est de rassembler toutes les différentes histoires des élèves réalisées sur un thème précis et d’en faire une vraie BD qui sera publiée l’année prochaine. "Pour financer l’impression de la BD, on fera appel au crowfunding."

Mais c’est également l’occasion de vivre une aventure humaine. "Je veux surtout qu’il y ait une cohésion de groupe entre les enfants, qu’ils n’hésitent pas à s’entraider comme à la grande époque de la BD où Frankin et Péyo se mettaient autour d’une table ensemble pour rigoler et s’aider", souligne Gregory. C’est lors de sa participation à l’événement Mon’S livre que l’idée d’organiser des ateliers est venue à celui qui crée des bandes dessinées depuis dix ans. "De là, une professeure d’école m’a contacté pour faire des ateliers avec des enfants. Les élèves et moi avons réalisé tout le circuit de la BD et j’ai trouvé ça extraordinaire. J’ai beaucoup apprécié le côté pédagogique."

Durant les séances, les participants apprennent à stimuler leur créativité par le biais du dessin et de l’écriture. "Je leur apprends à raconter des histoires grâce à des images." L’atelier comporte déjà huit élèves, mais les inscriptions peuvent se faire tout au long de l’année. La séance est à 8 € et les élèves doivent se munir d’une feuille, d’une gomme, d’un crayon et de beaucoup d’imagination.