Et si vous glissiez, dans l’enveloppe de l’an, quelques yars plutôt que des euros ?

Depuis sept mois, d’étranges billets aux couleurs vives circulent, en toute légalité, à Tournai.

"Le yar est une monnaie citoyenne dont l’objectif est clairement de favoriser le commerce local. En développer une solidarité entre tous les acteurs de proximité, par la mise en réseau des producteurs, des commerçants et des consommateurs", explique, en grand argentier, Patrick Adam.

Le yar, comprenez l’argent en patois picard, n’est pourtant pas une monnaie de singe.

"Tout au contraire, elle fait jeu égal avec les billets qui garnissent votre portefeuille. Un yar s’échange contre un euro. Et la monnaie tournaisienne peut se targuer d’un degré de sécurisation élevé, avec six niveaux de protection. Là où la monnaie européenne n’en compte pas plus de sept", précise le porte-parole du petit groupe de citoyens solidaires.

Nancy, Jean-Yves, Manon, Bruno et les deux Dominique ont ainsi rapidement observé une adhésion inespérée au yar.

"Lorsque nous avons écoulé les premiers billets, nous pouvions compter sur la participation de 70 commerces locaux. Mais aujourd’hui, nous comptons plus de 120 prestataires qui acceptent le yar. Au-delà même de la région de Tournai, puisqu’à Pecq, Frasnes, Rumes ou Estaimpuis, le yar s’échange aussi", tire pour premier bilan encourageant Patrick Adam.

Étrennez en yars

La dernière opération de promotion de la monnaie tournaisienne concerne les étrennes de l’an.

"Nos 12 comptoirs de change proposent des enveloppes que chacun garnit, à sa guise, de billets de 1 à 30 euros. Tous identifiables par l’évocation du patrimoine tournaisien, du marché aux fleurs, en passant par le carnaval, le pont des trous, la cathédrale ou le beffroi. Avec en prime la liste des prestataires susceptibles de satisfaire un large public et un petit mode d’emploi pour dépenser ses sous." Benoît Veys

Où trouver les yars

Comptoirs de change https://yar-tournai.be/trouver