Absent à la barre du tribunal correctionnel de Tournai et représenté par son avocat, Frédéric est accusé pour détention et vente de produits stupéfiants. Le 25 avril 2019, un dénommé Nathan est arrêté par les services de police lors d'un contrôle routier. Du cannabis et la somme de 5 000 euros sont retrouvés dans le véhicule. Interrogé par les agents, le jeune a ainsi avoué que l'ensemble appartenait à Frédéric. "Venez chez nous, il y en a encore plein", s'est-il même exclamé. 
 
Dans ses déclarations, le prévenu a avoué que la drogue était destinée à sa consommation personnelle. Une perquisition a également été menée où 369 grammes de cannabis et des plants ont été découverts un peu partout dans la maison. "J'en plante un peu partout en Wallonie pour dépanner", a répliqué Frédéric. 
 
Une peine de 8 mois  
 
Pour le représentant du ministère public, absolument rien dans le dossier ne démontre qu'il s'agit de la vente. Il a donc requis une peine de 8 mois de prison à l'égard des deux prévenus. Me Lebas, conseil de la défense, a rejoint le représentant du ministère public dans ses dires. "Effectivement, en ce qui concerne l'importante somme d'argent décelée dans le véhicule, Frédéric a précisé qu'elle provenait du travail en noir qu'il effectuait". Malgré que ce dossier soit servi sur un plateau d'argent auprès des policiers, un sursis a été sollicité. Le jugement sera prononcé le 24 mai.