Depuis le lundi 12 juillet, les habitants de la commune de Pecq peuvent déposer leurs déchets organiques de cuisine dans des points d'apports volontaires (PAV). Pour rappel, ce sont des conteneurs enterrés, placés dans l'espace public, destinés à recevoir certains types de déchets. 
 
Dans un premier temps, les quatre nouveaux sites installés au sein de l'entité de Pecq sont dévolus aux déchets organiques de cuisine. Depuis ce 12 juillet, les habitants de la commune ont ainsi la possibilité de s'en débarrasser via ces bornes, gratuitement, 7 jours sur 7, de 6h à 20 h. Pour pouvoir y accéder, il suffit de se rendre au recyparc pour y échanger sa carte d'accès Ipalle actuelle contre une nouvelle. 
 
Celle-ci permettra d'accéder aux points d'apports volontaires où les citoyens pourront déposer leurs déchets organiques dans un tiroir d'une capacité de 30 litres. A noter, qu'aucun quota n'est mis en place et que le système informatique permet simplement de comptabiliser le nombre d'ouvertures à des fins de gestion mais aussi, le cas échéant, de vérifier qu'il n'y ait pas d'abus avec le dépôt de n'importe quel autre déchet. 
 
Pour le transport, les habitants peuvent utiliser le contenant de leur choix ou acheter au recyparc, un bio-seau d'une contenance de 25 litres et équipé d'un couvercle hermétique. Les PAV sont vidangés une fois par semaine pour éviter les odeurs. 
 
Les habitants de Pecq peuvent donc désormais retrouver les points d'apports volontaires à Hérinnes, à la Chaussée d'Audenarde, sur la place d'Obigies, à la rue des Déportés à Pecq et enfin au Chemin Quinze à Warcoing.