Le bruit causé par la vitesse des véhicules gêne des riverains du boulevard des Alliés

MOUSCRON Le conseiller communal Daniel Vanzeveren (Écolo) est intervenu, ce lundi soir, lors du conseil communal de Mouscron, pour évoquer le rond-point tunnel au boulevard des Alliés, et la vitesse des véhicules.

“Beaucoup de Mouscronnois s’accordent à dire que ce nouvel aménagement routier est une réussite comme entrée de ville et pour la fluidité qu’il a permis d’améliorer. Nous partageons leur avis” , a tout d’abord indiqué Daniel Vanzeveren.

Et le conseiller communal de poursuivre ur une note moins positive : “Les riverains, quant à eux, déplorent la vitesse excessive que cette ouverture a engendrée. Nous partageons aussi leur avis. En juin dernier, par une pétition, ils vous faisaient part de leurs inquiétudes. Ils n’ont toujours pas de réponse précise et aucune mesure concrète n’a été prise alors que quatre mois se sont passés”.

Daniel Vanzeveren demande ainsi des explications aux autorités communales. “Nous aimerions savoir où l’on en est dans ce dossier, si un radar peut être posé, et si d’autres mesures sont envisagées et seront prises.”

Le bourgmestre, Alfred Gadenne (CDH), répondra qu’il a bien reçu une pétition et que la Ville de Mouscron a pris contact avec le ministre wallon de la Mobilité et des Travaux publics, Carlo Di Antonio (CDH), étant donné que le boulevard des Alliés est une route régionale.

“Nous le sollicitons pour limiter la vitesse des véhicules sur le tronçon en question à 70 km/h, ainsi que pour la pose de radars répressifs, un dans chaque sens. Le courrier a été envoyé au ministre le 13 septembre dernier.”

L’échevin de la Mobilité, Damien Yzebyt (CDH), soulignera de son côté que ce n’est pas la vitesse en soi des véhicules qui pose problème pour les riverains du tronçon, mais les nuisances sonores que cela engendre.



© La Dernière Heure 2012