Le crématorium des Blancs Arbres adapte ses mesures suite à la crise sanitaire du coronavirus Covid-19.

Comme d’autres dans le pays, le crématorium Les Blancs Arbres basé à Hacquegnies, dans l’entité de Frasnes-lez-Anvaing, s’adapte suite aux mesures visant à lutter contre la propagation du Covid-19.

Ainsi, les cérémonies de crémation se déroulent en cercle restreint. Dès ce vendredi, le nombre de participants à ces cérémonies sera limité à dix personnes maximum afin de pouvoir respecter les obligations de distanciation sociale au sein de l’infrastructure du crématorium.

"Pour la santé et la sécurité de tous, les lieux seront nettoyés et désinfectés après chaque cérémonie, dévoile Anne-Marie Goemaere, chargée de communication de l’intercommunale Ideta qui gère le crématorium. Ces dispositions exceptionnelles impactent l’organisation du crématorium qui accueillera au quotidien un nombre réduit de cérémonies."

Une cérémonie possible ultérieurement

Les dispersions, inhumations ou mises en columbarium pourront s’effectuer dans le jardin cinéraire sur rendez-vous uniquement. Ici, seul un représentant de la famille ou des proches pourra être présent.

"Le cas échéant, l’urne sera remise à l’opérateur funéraire ou à un représentant de la famille ou des proches dès le lendemain du jour de la crémation, selon un horaire à définir avec nos services."

Une cérémonie d’hommage à la personne défunte, ou en présence de l’urne, pourra être organisée ultérieurement au crématorium si les familles le souhaitent. Un agenda sera alors à convenir d’un commun accord. En dehors des cérémonies, le jardin cinéraire reste accessible aux familles et aux proches dans le respect de l’obligation de distanciation sociale.

"L’équipe du crématorium Les Blancs Arbres comprend et partage le désarroi des familles déjà durement éprouvées par le décès de leur proche. Elle remercie les familles et les entrepreneurs de pompes funèbres pour leur compréhension et leur collaboration en ces circonstances particulièrement pénibles et douloureuses pour tous."