Le patron du restaurant chinois a déclaré que Marc Dutroux l’avait inspiré

TOURNAI Hier, le tribunal correctionnal a sanctionné des restaurateurs chinois qui étaient poursuivis pour traite des êtres humains et blanchiment d’argent. Ils ont écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis de cinq ans, pour ce qui excède la détention préventive subie.

Le couple est également condamné à verser près de 70.000 € à trois ouvriers clandestins qui s’étaient constitués parties civiles et le tribunal a décidé de confisquer près de 100.000 € déposés sur des comptes dans deux banques qui ont leur siège social au Luxembourg et en Chine.

Pendant sept ans, les restaurateurs ont employé de la main-d’œuvre clandestine dans leur restaurant Chez Cheng situé sur la place Crombez, à Tournai. Une cache avait été aménagée dans la cave du restaurant pour permettre aux ouvriers de se cacher en cas de contrôle. “Le patron a même dit que Marc Dutroux l’avait inspiré”, avait commenté le magistrat du parquet. Cette main d’œuvre était arrivée clandestinement en Belgique avec le concours d’une triade chinoise, la Tête de serpent.

De fortes sommes d’argent ont aussi transité par des comptes appartenant au couple dans des banques étrangères. Le parquet avait parlé de 260.000 € déposés sur un compte chinois et 53.000 € sur un compte au Luxembourg. “Il y a eu blanchiment d’argent mais il n’est pas prouvé que les montants retenus par le ministère public ont été blanchis”, a commenté la juge, Marie-Paule Hatert.




Jugement prononcé par le Tribunal Correctionnel de Tournai le 06/09/2012 - précision du cabinet d'avocats Riviere

- Les montants versés aux ouvriers clandestinsl'ont été essentiellement au titre de compensation pour les rémunérations qu'ils auraient normalement dû percevoir

- Mr Yeh et Madame Zhang n'ont rien à voir et n'ont jamais rien eu à voir ni de près, ni de loin, avec la triade chinoise "La tête de serpent".

- Les ouvriers concernés, dont certains sont effectivement arrivés en Belgique par l'intermédiaire de cette filière qui adopte des pratiques totalement inhumaines, étaient sur notre territoire depuis des années lorsqu'ils ont été engagés par Mr et Me Yeh-Zhang. Ils ont d'ailleurs été acquittés par le Tribunal Correctionnel de la prévention d'association de malfaiteurs qui avait été initiallement retenue à leur encontre par le Parquet.

© La Dernière Heure 2012