Tournai-Ath-Mouscron Le prix du sac-poubelle diminuera, mais la taxe augmentera.

Un important chapitre fiscal figurait, jeudi soir, à l’ordre du jour du conseil communal. Concernant l’IPP et l’IPI, ces deux taxes seront soumises au vote en même temps que le budget lors de la séance du 19 décembre prochain.

Pour rappel, l’impôt des personnes physiques est actuellement fixé à 8,5 % et le précompte immobilier à 2 400 centimes additionnels. Il n’entre pas dans les intentions de la majorité enghiennoise de majorer ces taux même si cela doit encore être discuté au sein du collège.

"Nous attendons, par ailleurs, les conclusions de l’audit financier en cours", indique le grand argentier de la cité d’Arenberg.

Désormais en charge des Finances depuis le départ de Bénédicte Linard, nommée ministre à la FWB, Pascal Hillewaert (Ecolo) rappelle que le précompte immobilier se situe dans la fourchette la plus basse en Région wallonne alors que l’IPP figure dans le tiers supérieur tout en restant selon lui raisonnable.

Hier soir, c’est la taxe sur les déchets qui a alimenté les débats entre l’équipe au pouvoir et l’opposition. Comme partout ailleurs en Wallonie picarde, les contribuables devront s’acquitter en 2020 d’une redevance plus élevée sur le ramassage et le traitement des ordures ménagères.

L’an prochain, les isolés paieront ainsi 59,91 € au lieu de 43 € tandis que les ménages de deux personnes devront débourser 119,82 € contre 86 €. Une 3e catégorie apparaît, celle des ménages de trois personnes et plus auxquels il sera demandé une contribution financière de 179,73 €.

Concernant le prix du sac-poubelle, celui-ci baisse significativement en passant de 1,85 € à 1,20 € mais des changements interviennent au niveau du système de gratuité. Pour l’instant, un isolé reçoit 30 sacs de 30 litres.

À l’avenir, il ne recevra plus que dix sacs mais aura droit à dix ouvertures gratuites aux points d’apports volontaires. Quant aux ménages de deux personnes, ils se verront offrir 10 sacs de 60 litres (au lieu de 30) ainsi que 20 ouvertures aux PAV. Au-delà de la gratuité, chaque ouverture de la borne coûtera 0,50 euro. "Les tarifs de l’intercommunale ont augmenté de façon importante. À l’instar des autres communes, Enghien est tenue d’appliquer le coût vérité (101 %) et de le répercuter sur le montant de la taxe. Nous avons néanmoins fait en sorte que celle-ci soit la plus équitable possible pour l’ensemble des Enghiennois tout en leur offrant des services supplémentaires (PAV)", confie l’échevin des Finances.

Bruno Deheneffe