Le Centre Régional d'Initiation à l'Environnement de Mouscron (CRIE), un partenaire du Plan Communal du Développement de la Nature de Frasnes-Lez-Anvaing (PCDN) a mis en place le projet La mangeoire du quartier. Cette campagne vise à développer la création de mangeoires pour oiseaux dans notre environnement. Désormais, plusieurs mangeoires s'étendent dans notre entité. Jordan Duplat est bénévole au PCDN et participe au projet.

"Comme j'habite dans l'entité, je trouvais que c'était une bonne façon d'agir localement". Ce n'est pas par hasard que le jeune homme est membre du PCDN.  Cette campagne lui tient à cœur. " Je suis animateur nature breveté. Et en participant au PCDN, j'ai rencontré un collaborateur bagueur de l'Institut Royal des Sciences Naturelles.C'est-à-dire, qu'il bague les oiseaux et je l'ai suivi toute une saison. Maintenant, je suis moi-même stagiaire bagueur. Les oiseaux m'intéressent beaucoup", déclare Jordan.

C'est donc avec beaucoup de volonté et d'intérêt que Jordan s'est proposé afin de mettre en place sa propre mangeoire le long du chemin d'Ellignies. " J'ai dû l'acheter car je n'avais pas trop le temps à accorder pour la fabriquer moi-même. C'est une mangeoire bien située. Je voulais un endroit qui était porteur de sens. Il y a de la circulation mais, c'est un lieu de rencontres où il y a déjà des aménagements pour la prévention de la biodiversité. Des observations sont programmées régulièrement et je reste à disposition afin de donner des explications."

L'importance de l'environnement pour les jeunes

Aujourd'hui, les jeunes prennent de plus en plus la parole à propos de l'environnement. Certains n'hésitent pas à participer à des manifestations et d'autres deviennent des symboles pour toute une génération. C'est le cas notamment, de Greta Thunberg qui a su amener beaucoup de jeunes à s'intéresser à cette cause. " Je pense qu'actuellement, c'est important pour tout le monde. J'ai commencé à être actif dans la protection de la biodiversité après avoir vécu à Bruxelles où j'ai eu ma dose de béton. Pour moi, la nature, c'est quelque chose qui se ressent, un besoin. De plus, lorsqu'on voit le déclin de certaines espèces, il faut agir".

Selon le bénévole, les jeunes sont de plus en plus intéressés par la protection de l'environnement et il a pu le constater. "Je cherchais une ASBL qui agissait pour la biodiversité. J'ai donc trouvé Jeunes et Nature qui est une association créée et organisée par les jeunes jusqu'à trente ans. Chaque année, l'ASBL propose des activités ou encore des camps. Nous pouvons constater qu'il y a de plus en plus de jeunes participants. C'est donc révélateur d'un engouement par les jeunes."

Jordan ne compte pas arrêter de sitôt son engagement pour l'environnement. Il souhaite également que d'autres jeunes agissent de la même manière. "Notre planète est peut-être en danger mais nous sommes les seuls à pouvoir la sauver. "