La justice lui reprochait d'avoir blanchi d'importantes sommes d'argent (600.000€) tout en employant des travailleurs au noir.

Le tribunal correctionnel de Tournai a prononcé son jugement, jeudi, à l'encontre d'un ressortissant français cité à comparaître dans une affaire de blanchiment d'argent de grande ampleur (600.000€) commis au départ de la région mouscronnoise. Agé de 34 ans, S.S. a été condamné à 12 mois de prison tout en se voyant octroyer un sursis de cinq ans pour la totalité de la peine. 

Il devra, en outre, s'acquitter d'une amende de 12.000€, sans quoi il risque une sanction carcérale supplémentaire de 30 jours. En 2010, l'homme d'affaires avait quitté la région parisienne pour s'établir à Mouscron et y créer deux sociétés proposant, entre-autres, des prestations de gardiennage d'hôtels particuliers. La justice belge lui reprochait d'avoir mis en place un mécanisme lui permettant d'engager des travailleurs au noir et d'éluder la TVA dans le seul but de s'enrichir illégalement! Le dossier répressif relatif à cette fraude fiscale et sociale internationale fait état d'un détournement de 600.000€!