Tournai-Ath-Mouscron L’intercommunale entre dans la dernière année de son plan stratégique.

L’intercommunale Ideta, l’agence de développement territorial, organisait ce vendredi son assemblée générale. Le moment de faire le point sur le plan stratégique entamé en 2017 et qui arrivera à son terme à la fin de l’année.

Comme l’assure Pierre Vandewattyne, directeur général de l’agence, ce plan stratégique était dès le départ ambitieux. "Nous pouvons assurer que nous maintenons le cap, explique-t-il. Nous nous étions fixé dix-huit objectifs que nous devrions atteindre."

Ces derniers étaient ainsi liés aux ressources humaines, aux ressources budgétaires, aux investissements, aux services aux entreprises et aux communes.

"Un des éléments importants concerne les dividendes de 6 millions d’euros versés chaque année aux communes. Cela s’est avéré en 2017, cette année et ça le sera bien pour l’année prochaine."

Au niveau des parcs d’activité économique, l’intercommunale misait sur le plan stratégique la commercialisation de 80 hectares d’ici à la fin 2019. L’objectif est finalement revu à la baisse pour passer à 70 hectares.

" Il faut dire que Pecq Pont Bleu a pris du retard. Les travaux sont finalement reportés à l’année prochaine car nous sommes en attente de l’arrêté de reconnaissance. Les parcs de Tournai Ouest 3 et de Polaris avancent quant à eux bien. Nos projets prioritaires seront ensuite l’extension de Tournai Ouest 3 et de Leuze Europe."

Impossible également de faire l’impasse sur le secteur de l’énergie verte où Ideta se montre également actif. On recense ainsi du côté de l’intercommunale huit éoliennes au sein de Tournai Ouest où un projet d’extension va voir le jour, une participation au projet Eneco à Molenbaix avec une éolienne, quatre éoliennes dans le parc des Moulins Saint-Roch et une dernière via l’extension du parc éolien de Leuze Europe par Wind4Wallonia.

Enfin, contrat également rempli pour le service aux communes. "Nous avions prévu une douzaine de missions, nous en sommes finalement à vingt et un !" se félicite Pierre Vandewattyne. Citons, sans se montrer exhaustif, Food Wapi, qui privilégie les circuits courts, le renforcement RAVel des Collines ou encore le marketing touristique partenarial.