Tournai-Ath-Mouscron

Pour la deuxième année consécutive, Ideta, l’agence de développement territorial affiche des résultats positifs. Ce ne sont pas moins de 18 millions d’euros qui ont été investis en 2018 dans l’aménagement et l’équipement de parcs d’activités économiques.

Et des avancées majeures ont été réalisées sur les chantiers des futurs parcs Tournai Ouest III et Polaris à Péruwelz. À fin juin, 25 hectares de terrains industriels seront commercialisables sur Tournai Ouest III ainsi qu’une cinquantaine d’hectares sur Polaris.

"Ideta s’était engagée à livrer 80 hectares de terrains industriels à fin 2019. L’obtention tardive de l’arrêté de reconnaissance et d’expropriation pour le futur parc de Pecq Pont Bleu, introduit en 2016 et délivré en mars 2019, a quelque peu ralenti les projets de développement économiques de l’agence", explique Anne-Marie Goemaere, la chargée de communication d’Ideta.

Parmi les autres réalisations de 2018, la liaison de Lessines à l’autoroute A8, un projet financé par le SPW et dont Ideta a effectué le portage financier, s’est achevée après 3 ans de travaux. Toujours dans le registre de la mobilité, Ideta a construit un cheminement permettant aux modes doux de rejoindre le parc de Tournai Ouest depuis la chaussée de Lannoy.

2018 a vu aussi la poursuite des travaux de construction du complexe TechniCité dont la micro-zone d’activité est finalisée depuis le début de cette année. Du côté des ventes de terrains industriels, près de 8 hectares ont été commercialisés en 2018, ce qui représente 14 dossiers d’implantation d’entreprises et la création ou consolidation de plus 170 emplois.

"Pas moins de 105 entreprises totalisant près de 390 emplois ont loué un hall industriel ou des bureaux au sein des bâtiments que l’Agence met à disposition des porteurs de projet et chefs d’entreprise. Au total, la stratégie de développement économique a généré en 2018 un potentiel de près de 560 emplois créés ou confortés."

En matière d’aménagement et de développement territorial, Ideta a mobilisé au cours de 2018 près de 8,9 millions d’euros de subsides au bénéfice des communes. Une belle enveloppe qui contribuera à la concrétisation des quelque 82 dossiers en cours à l’échelle de la Wallonie picarde dans une logique de continuité et de cohérence territoriale.

Pour l’exercice 2018, les secteurs opérationnels d’Ideta affichent un résultat globalement positif. Seul le secteur Études enregistre un déficit réduit qui s’explique par le décalage entre les dépenses engagées par Ideta dans le cadre de projets menés pour le compte des communes et le versement des subsides. "Ideta garde donc le cap de la politique de développement économique définie pour la période 2017-2019 et tient ses engagements pris vis-à-vis des communes et des entreprises."