Les services de secours de Wallonie picarde ont été alertés samedi soir, vers 23h40, qu'un incendie s'était déclaré dans une villa située le long de la rue de la Résistance aux confins des villages de Kain et de Mont St-Aubert. Venant des casernes de Tournai et d'Estaimpuis, une auto-échelle, deux autopompes, deux camions-citernes et un véhicule de commandement ont été dépêchés sur place. 

"Il s'agissait d'une ancienne villa qui était abandonnée, explique le capitaine Grégory Petit qui a dirigé l'intervention. Le bâtiment se composait d'un rez-de-chaussée, d'un étage et d'un grenier. Cette maison était très difficile d'accès. Le chemin était trop étroit pour nos véhicules. Nous avons donc dû tirer des lignes pour attaquer le feu." Les pompiers sont restés sur place jusqu'à 3h00 du matin. Malgré les moyens déployés, la toiture a été entièrement détruite.

Les dégâts, dus aux fumées et à l'eau, sont aussi très importants dans le reste du bâtiment. Cette villa n'était plus raccordée au réseau électrique. L'incendie est donc suspect d'autant que, selon la police, les lieux étaient régulièrement squattés. Une enquête a été ouverte par la police de la zone du Tournaisis.