Un nouveau terrain, des nouveaux vestiaires et une nouvelle buvette, voici l’AC Estaimbourg version moderne !

ESTAIMBOURG Il était temps : le club de football d’Estaimbourg peut être fier de ses installations ! La nouvelle buvette, les nouveaux vestiaires et le nouveau terrain ont été inaugurés.

Il faut également ajouter à cela un parking flambant neuf. Toutes les personnes qui ne sont plus venues à l’AC Estaimbourg seront étonnées du changement radical.

Pour ce qui est du nouveau terrain, il vient en lieu et place de l’ancienne tannerie Poullet. Le travail fut conséquent puisqu’il a fallu assainir ce site répertorié comme site pollué par la Spaque.

Sur le plan purement sportif, ce deuxième terrain est accompagné de vestiaires flambant neufs. Il y en a quatre pour les joueurs et deux pour les arbitres, dont un répondant aux normes pour le local anti-dopage.

“Nous n’aurons plus à rougir de nos installations. Bien au contraire ! Je suis heureuse des infrastructures dont on bénéficie à l’heure actuelle. Il ne manque plus qu’un terrain synthétique mais il ne faut pas être trop gourmand”, sourit Marie-Christine, une des responsables du club.

Ce dossier qui traînait depuis des années est donc terminé, et lorsque l’on voit la qualité proposée, les membres du club doivent se dire que cela valait la peine d’être patient.

Et ce n’est pas tout ! La buvette est unique en son genre. Tout d’abord, bien que surélevée, elle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Mais c’est surtout son toit qui la rend différente des autres. Car ce dernier est accessible et a même un rôle bien défini, servir de tribune.

Il s’agit en fait d’une gigantesque terrasse recouverte de graviers, depuis laquelle les supporters pourront observer ce qu’il se passe sur les deux terrains, puisque la buvette est située au centre de ceux-ci.

L’AC Estaimbourg peut donc commencer sa saison la tête haute et espère maintenant avoir des résultats sportifs à la hauteur de ses infrastructures. En tout cas, avec une telle buvette, les supporters devraient être plus nombreux pour pousser leurs joueurs vers la victoire.



© La Dernière Heure 2012