Paul-Olivier Delannois, le bourgmestre de Tournai, a pris un arrêté interdisant l’accès à l’église Saint-Martin et au cimetière de Quartes. Le clocher bascule et une étude de stabilité devra être menée.

En septembre 2019, un agent communal avait déjà constaté les faits. Un nouvel état des lieux a été réalisé par un autre représentant communal le mois dernier et il avait été convenu de placer des fissuromètres afin d’objectiver un éventuel effet de basculement du clocher. Les fissuromètres ont été placés fin août avec l’aide des moyens aériens de la zone de secours Wapi. Quelques jours plus tard, il est apparu qu’un des fissuromètres avait déjà subi un petit étirement.

Il était donc nécessaire d’agir car le risque pour la sécurité publique était manifeste.

Solution pour la Toussaint

"C’est une décision délicate à prendre. Je me suis entretenu personnellement avec le curé afin de trouver une solution pour que la pratique du culte puisse se poursuivre à un autre endroit. Par ailleurs, je suis également en train de chercher une solution pour que les citoyens puissent se rendre au cimetière le jour de la Toussaint", indique le bourgmestre.

L’étude de stabilité permettra de voir quelles mesures il faut prendre. Les services techniques communaux vont placer un dispositif visant à interdire l’accès à l’église Saint-Martin et au cimetière qui la jouxte.

Dans l’arrêté, il est bien précisé que toute manifestation cultuelle et/ou culturelle est interdite jusqu’à nouvel ordre dans l’église et dans l’enceinte du cimetière.

G.Dx