Depuis deux ans, un ascenseur doit être installé à la gare d’Enghien

ENGHIEN L’accessibilité aux gares pour les personnes à mobilité réduite (PMR) reste un gros point noir malgré les 123 millions d’euros alloués en 2009 par la SNCB Holding pour aménager certaines gares, dont celle d’Enghien. Le dossier prévoyait notamment l’installation d’un ascenseur. Aujourd’hui, force est de constater que rien ne bouge.

Dans ce dossier, il est difficile de savoir vraiment qui de la SNCB, de la SNCB Holding ou d’Infrabel s’occupe de ce dossier. Nous nous sommes donc renseignés auprès des ouvriers de la gare.

“La phase 1 des travaux prévoyait le rehaussement du quai 1 et l’installation d’un ascenseur. Ensuite, il était prévu la même chose pour les quais 2 et 3 et enfin aux quais 4 et 5”, explique un ouvrier. Et il ajoute : “Je me demande si cet ascenseur verra bien le jour. Je n’y crois pas trop”.

Actuellement, si ces personnes désirent prendre le train, elles doivent en faire la demande 24h à l’avance. “En décembre 2010, nous avons demandé de réduire le délai des 24h. La SNCB a répondu négativement”, explique le Centre d’égalité des chances.

“Il existe de nombreux disfonctionnements. L’assistance n’est pas toujours assurée malgré une réservation dans le délai; il y a fréquemment un manque de coordination en cas de correspondance, etc.”

Toutefois, le contrat de gestion 2008-2012 de la SNCB prévoyait que 114 devaient être accessibles à tous. Le Centre d’égalité des chances souhaite mettre en avant que si les personnes se déplaçant en chaise roulante sont portées dans les escaliers, cela représente une situation dangereuse et humiliante.

Dans son contrat de gestion, la SNCB souligne qu’elle poursuit ses efforts afin d’améliorer l’accessibilité des services aux PMR. Le travail semble donc encore long…



© La Dernière Heure 2012