Passer son permis de conduire rime avec dépendance et est souvent considéré comme une grande étape de la vie. Mais pour ceux qui ont opté pour l'auto-école pour apprendre à maîtriser le volant, il faudra faire preuve de beaucoup de patience. Effectivement, les auto-écoles de la région mais également du pays sont véritablement saturées. La principale cause de cette situation exceptionnelle ? La crise sanitaire.

Ces derniers temps, le téléphone n'arrête pas de sonner et les demandes de rendez-vous explosent au sein de l'auto-école Cathédrale à Tournai. Toutefois, les instructeurs ne peuvent pas faire des miracles. Les jeunes conducteurs doivent s'armer de patience et certains doivent encore attendre 2-3 mois avant de participer à leurs cours pratiques.

"Nous avons grandement été impactés par les deux confinements. A cause de cela, nous avons accumulé du retard et nous avons atteint un niveau de saturation. Aujourd'hui, pour les cours pratiques, il y a un délai de 2-3 mois. En ce qui concerne le théorique, nous avons mis en place des séances supplémentaires, le délai est donc moins important. De plus, les vacances sont toujours une période bien chargée, cela n'a donc rien arrangé. Le coronavirus est la principale cause de cette situation. Les nombreux reports et les personnes qui ne peuvent pas prendre de rendez-vous de suite, engendrent un allongement inimaginable", précise Damien Delhoute, directeur de l'auto-école Cathédrale.

Une pénurie d'instructeurs 

Les auto-écoles ont également dû faire face à une pénurie d'instructeurs puisque les examens ne s'effectuaient plus à cause de la crise sanitaire. Fort heureusement, grâce à la reprise de la vie normale, l'équipe de l'auto-école Cathédrale va accueillir de nouveaux instructeurs qui viennent tout juste d'être formés, ce qui va fortement aider à rattraper les retards.

A cause de cette situation exceptionnelle, les permis de conduire provisoires sont prolongés. Une décision que les auto-écoles voient comme une bonne chose tout comme les jeunes conducteurs. Seulement, cette prolongation ne va pas durer éternellement...