Créer un chaînon manquant du réseau 380 kV, voilà le défi d’Elia, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité haute tension. Ce projet, baptisé la Boucle du Hainaut, s’étendra sur près de 85 kilomètres. Il concerne 14 communes, dont plusieurs en Wallonie picarde : Mont-de-l’Enclus, Celles, Frasnes, Leuze, Ath, Chièvres et Brugelette.

"Le dossier de base présentant le projet a été déposé au sein des 14 administrations communales concernées, sonnant ainsi le début de la procédure officielle de demande de révision du plan de secteur", indique-t-on chez Elia.

Des brochures de présentation du projet sont disponibles au sein de chaque administration communale et un pack citoyen peut être envoyé par courrier postal sur simple demande.

Ce projet consiste en la construction d’une infrastructure électrique visant notamment à augmenter la capacité d’accueil du réseau pour toutes les énergies renouvelables, à assurer un accès compétitif et abordable à l’électricité et à fiabiliser l’approvisionnement électrique pour les consommateurs.

Vidéo grand public

Une vidéo a été prévue à destination du grand public. Cette vidéo sera accessible les 24 et 25 septembre sur www.boucleduhainaut.be.

En plus des mesures imposées par la réglementation légale, Elia met à disposition le numéro vert gratuit 0800 18 002, le mail boucleduhainaut@elia.be, le site www.boucleduhainaut.be et la page Facebook Boucle du Hainaut.

De plus, après la diffusion de la vidéo de présentation du projet les 24 et 25 septembre, soit à partir du 28 septembre, et ce, durant toute la période d’avis prévue jusqu’au 12 octobre, Elia sera sur le terrain afin de répondre aux questions des citoyens lors de permanences ou via la présence d’un "Dialogue Mobile" stationné sur les marchés locaux. L’agenda de ces présences est également en ligne sur le site internet du projet : www.boucleduhainaut.be.

À noter que l’intercommunale Ideta jouera un rôle de facilitateur auprès des communes concernées. Ideta précisera son action à ce niveau ce mardi.

G.Dx