Alors que la commune de Rumes avait prévu de distribuer les sacs-poubelle prépayés à domicile des citoyens en ordre de paiement de la taxe communale, le collège communal a finalement décidé, dans le contexte actuel de la pandémie, de décentraliser la distribution des sacs-poubelle prépayés en 2021 par l'organisation de permanences dans chaque village.

Les citoyens en ordre de paiement à la date du 27 mai sont ainsi invités à venir retirer leur lot de sacs en se munissant de la facture communale et/ou d'une copie ou photo de la carte d'identité de la personne taxée.

Concrètement, les personnes qui habitent Taintignies auront rendez-vous le lundi 31 mai à la Maison rurale à la résidence de la Baille entre 8h et 19h, les habitants de La Glanerie devront quant à eux se rendre à la Maison de village de la rue Albert 1er le mercredi 2 juin entre 12h et 19h et, enfin, les personnes qui habitent Rumes auront rendez-vous le vendredi 4 juin au Hall Fernand Carré à la place Roosevelt entre 10h et 19h.

Du côté de l'opposition, le Parti socialiste a réagi avec incompréhension et colère à cette annonce qui souligne une promesse non-tenue. "La majorité évoque des raisons techniques pour expliquer cette annulation mais cela ne nous convainc pas, assure le PS. D'une part, cette solution a déjà été mise en place l'an dernier, dans des circonstances encore plus compliquées, d'autres part, elle a eu deux mois pour s'assurer du bon respect de ses engagements. Les citoyens, eux, ont payé, quelles que soient leurs difficultés. Ils ont maintenant l'impression d'avoir été pris pour des pigeons."

Le PS explique encore ne pas être opposé à une décentralisation de la délivrance dans les trois villages, certains citoyens ayant du mal à se déplacer à l'administration communale. "Cette distribution doit cependant, cette année au moins, être complémentaire à la distribution à domicile, annoncée depuis des mois et pour laquelle les citoyens se sont organisés. La confiance commence par le respect de la parole donnée, la commune doit remplir sa part du contrat !"