lessines À partir du 21 mars, le marché regroupera ses étals dans la rue César Despretz.

Depuis plusieurs mois, la Ville de Lessines planche sur la réorganisation du marché hebdomadaire en étroite collaboration avec l’Agence de développement local (ADL) et la commission Foires et Marchés.

Il faut dire que celui-ci ne rencontre plus le succès d’antan, ce qui n’est pas spécifique à la cité de Magritte comme le souligne Line De Mecheleer, l’échevine MR du Commerce.

"Ces dernières années, on a constaté une diminution du nombre d’échoppes, entraînant par la même occasion une fréquentation moindre de la clientèle. À l’heure actuelle, il subsiste une petite trentaine de vendeurs. Beaucoup partent à la retraite et sont rarement remplacés car les jeunes hésitent à se lancer."

Après avoir redynamisé le centre-ville et son tissu commercial en rénovant la Grand-Rue, les autorités communales veulent à présent permettre au marché du samedi matin de redevenir attractif mais aussi plus sécurisant pour tout le monde.

Depuis une dizaine d’années, celui-ci se déroule sur la Grand-Place ainsi que dans une partie de la rue César Despretz.

"En étant coupé en deux par la voirie depuis la porte d’Ogy jusqu’à la Grand-Rue, la sécurité des marchands, des chalands et des clients n’était plus totalement assurée", poursuit Line De Mecheleer.

En concertation avec les différents acteurs, il est apparu opportun de regrouper le marché qui, à partir du 21 mars, quittera définitivement la Grand-Place pour investir entièrement la rue César Despretz.

Plus vivant et convivial

"En plus de réduire les espaces vides, cette reconfiguration facilitera la vie des marchands ainsi que celle des acheteurs. Celle-ci contribuera également à améliorer la mobilité mais également le stationnement dans la mesure où de nombreuses places de parking se libéreront sur la Grand-Place qui, de toute façon, n’était pas en mesure d’accueillir la totalité des étals du marché."

À l’instar de l’échevine, le directeur de l’ADL espère que cette nouvelle formule dopera la fréquentation du marché.

"L’objectif est de le rendre le plus vivant et convivial en organisant autour de ce rendez-vous commercial des animations pour petits et grands susceptibles d’attirer le public, de même que des marchés à thème. Nous espérons, par ailleurs, faire venir et fidéliser de nouveaux marchands. Certains ont déjà marqué leur intérêt", se réjouit Boris Lebrun.

Bruno Deheneffe