Tournai-Ath-Mouscron

Le conseil communal a adopté la convention d’entretien des itinéraires du RAVeL de la ligne 87. Tous les conseillers à l’exception de l’Ecolo François Otten.

CAR selon lui , le projet est encore loin d’être abouti et qu’il est difficilement possible de quantifier aujourd’hui les moyens financiers et en personnel pour entretenir cette ligne.

" Il y aura évidemment un coût mais c’est un investissement normal quand on sait que nous voulons développer le tourisme", lui a répondu le bourgmestre Idès Cauchie (CDH). Qui plus est, les Ellezellois attendent toujours un projet définitif.

" Le projet soi-disant modifié avance mais reste invisible", signe François Otten. "En tout cas aux yeux du commun des mortels ellezellois, pourtant forts concernés par ce projet. Il y a en tout cas une forte demande, de nombreuses interrogations passionnelles ou rationnelles. Comme cette lettre ouverte des guides nature du Pays des Collines ou celles des riverains inquiets. Ou encore sur le devenir du quartier de la Gare, étroitement associé au développement d’un projet touristique sur la ligne. "

Benoît Deschamps (CDH), l’échevin de l’aménagement du territoire, s’est voulu rassurant sans pouvoir apporter de réponses bien précises au conseiller Ecolo." Aujourd’hui, il n’y a pas de dossier actualisé. Il y a un dossier sur lequel on travaille avec Ideta. Mais fondamentalement, les options n’ont pas changé. Il y aura toujours une bande pour les piétons, une autre en parallèle et en cendrée pour les cavaliers."

L’échevin a confirmé que la commune" s’engageait à ce que le résultat soit satisfaisant pour tout le monde. Mais il faut être cohérent. Nous ne pouvons promettre qu’il n’y aura pas d’arbres coupés. Car il y en aura. Mais nous en planterons d’autres."