Les quatre élus MR dissidents déposeront une liste. La rupture semble consommée

TOURNAI Les quatre conseillers communaux MR l’ont fait : ils ont créé leur propre liste. Dans un communiqué, Marie-Hélène Crombé-Berton, Albert Pesin, Jean-Jacques Carbonnelle et Benoît Mat indiquent qu’ils “ont pris acte des déclarations de Mme Marghem, qui les écartent de la liste MR pour les prochaines élections communales” . Ils ajoutent qu’“au stade actuel, sept conseillers communaux et de CPAS sur 13 n’y figurent pas” . Cela signifie qu’ils ont déjà attiré quelques élus MR…

“Afin de poursuivre [notre] action politique au service des citoyens”, poursuivent-ils, “[nous] déposerons une liste ouverte à la société civile en vue du prochain scrutin du 14 octobre. Cette liste d’initiative libérale s’inscrit dans une démarche qui va au-delà des clivages traditionnels.”

Après avoir évoqué des thèmes de campagne, ils concluent : “Tournai mérite un projet ambitieux et crédible qui fédère toutes les forces vives et citoyennes”.

Les quatre dissidents tenaient par ailleurs à ce que l’annonce de la liste de type Intérêts communaux tombe avant leur soirée bleue ce samedi, “une soirée par de vrais libéraux et pour de vrais libéraux”, répétaient-ils à l’envi.

Les quatre conseillers communaux du MR reprochaient en effet à Marie-Christine Marghem et à d’autres de ne pas être assez libéraux. Ils déploraient aussi le cumul des mandats de leur chef de file et ils ont fini par conditionner leur présence sur la liste à deux strapontins au sein du collège si le MR se retrouvait dans la majorité.

Mais comment le MR pouvait se séparer de celle qui a réalisé le plus haut score en 2006 ? Soit 4.840 voix. Quand la tête de liste d’alors, Marie-Hélène Crombé-Berton, a recueilli 1.814 voix. La bataille entre la brune et la blonde s’est ensuite envenimée. Et dans cette histoire, Jean-Luc Crucke a ajouté de l’huile sur le feu, car le Reynders boy et la vice-présidente du MCC, qui a flingué l’ancien président du MR, se détestent cordialement.

Dans un communiqué, Armand Boite explique qu’il regrette cette “initiative de rupture” , “pour des motifs exclusivement liés à la poursuite d’objectifs personnels” . “La liste du MR pour les élections communales sera présentée lundi. Elle sera porteuse d’un programme pour tous les citoyens de Tournai… Nous ne doutons pas que les Tournaisiens sauront faire le bon choix.”



© La Dernière Heure 2012