Comme le souligne le bourgmestre Michel Casterman, le bouquin édité par l’Agence wallonne du patrimoine est la "signature précieuse du patrimoine de notre commune telle qu’elle existe aujourd’hui" . 

En effet, au travers de ses 56 pages, le 158 e numéro de la collection des Carnets du patrimoine s’est consacré au patrimoine de Rumes. Cette collection, qui existe depuis 20 ans, a ainsi pour volonté de mettre en avant un élément du bâti, un monument exceptionnel ou le patrimoine d’entité sans se limiter aux plus célèbres. C’est dans ce cadre que Florian Mariage et sa compagne Sophie Fasbender se sont penchés sur la commune de Rumes.

"Contrairement à Florian, c’est la première fois que je participe à un Carnet du patrimoine ", explique Sophie. "Elle est plus dans l’aspect vulgarisation, pédagogie et moi dans le volet recherches", poursuit Florian.

Pour élaborer l’ouvrage, les auteurs sont partis de l’inventaire du patrimoine immobilier et culturel de la commune. "À partir de cela, nous sommes allés voir chaque lieu, chaque bâtiment et chaque arbre. Nous avons ensuite réécrit tout cela avec notre plume", souligne Sophie.

Les thèmes sont aussi riches que variés. Les auteurs se sont ainsi notamment penchés sur le patrimoine religieux, l’architecture rurale traditionnelle, le patrimoine ferroviaire, le patrimoine communautaire, l’architecture ouvrière et bourgeoise, etc.

"Au niveau de l’histoire, on retrouve trois petites communes avec Rumes, La Glanerie et Taintignies qui forment une entité fusionnée depuis 1977 et qui est caractérisée par son caractère frontalier et qui est en marge de centre et d’agglomérations importantes. Sur le plan historique, c’est aussi une commune qui est à cheval entre la Pévèle française et le Tournaisis belge", résume Florian Mariage.

Le livre est au prix de 6 €. Il peut être commandé via www.awap.be et sera prochainement disponible dans plusieurs petits magasins de la commune ainsi que chez des libraires de Tournai.