De nombreux indépendants et petites entreprises se retrouvent aujourd'hui dans de grosses difficultés face à cette crise sanitaire sans précédent et qui tire en longueur. "Sur les 7 à 8 000 entreprises que compte la Wallonie picarde, plus de 70% sont soit des indépendants, soit de très petites entreprises, souligne Bernard Cornelus, directeur général de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Wallonie picarde. Si les grandes entreprises connaissent les relais adéquats pour savoir vers qui se tourner en cas de difficulté, ce n'est pas forcément le cas pour les indépendants et les TPE."

C'est dans ce cadre que la CCI Wapi a pris contact avec ses partenaires afin de pouvoir offrir aux indépendants et TPE qui le souhaitent toute une série d'expertises. "Nous avons mis en place une page sur notre site internet qui permet aux entrepreneurs de formuler succinctement la problématique rencontrée. Nous les mettrons alors en contact avec l'expert adéquat sans aucune démarche commerciale derrière. Le but est de donner un premier conseil."

Concrètement, la CCI Wapi met le demandeur en contact avec l'expert via une rencontre organisée dans un lieu autonome. "Si on organise cela, c'est parce qu'on pense que cela va répondre à une problématique présente qui va s'accentuer. Aujourd'hui, un certain nombre de secteurs sont en position dormante mais le réveil risque d'être douloureux. Le redémarrage d'une activité peut faire apparaître des problèmes dont on ne prend pas forcément conscience aujourd'hui. On tient à être à côté de ces personnes lorsque le clignotant orange s'allume, il ne faut pas attendre qu'il passe au rouge."

Pour tout ce qui concerne l'aspect juridique, les indépendants et TPE pourront compter sur un acteur de taille ! En effet, le Barreau de Tournai est également de la partie. "Nous considérons que les avocats ont d'abord pour vocation d'aider les gens, souligne Me Bernard Dapsens, bâtonnier de Tournai. Il existe déjà des permanences de première ligne, où les justiciables peuvent aller à la rencontre d'avocats qui tiennent des permanences de manière générale. La crise sanitaire, avec les conséquences économiques prévisibles, nous a fait réfléchir sur le fait d'étendre cette initiative pour les entrepreneurs au sens large."

Des permanences vont donc être organisées de 9h30 à 12h30 un vendredi sur deux, à commencer par le vendredi 30 avril. "Les entrepreneurs qui le désirent pourront poser des questions liées aux difficultés qui sont les conséquences de la crise Covid : difficulté de trésorerie, aux baux, aux relations de travail, etc. On veut donner des conseils gratuitement pour que les gens puissent savoir vers quelle direction s'orienter pour être aidé." Ces permanences seront tenues par des avocats spécialisés en la matière. "Quand j'ai lancé l'appel, j'ai reçu vingt-cinq réponses positives d'avocats spécialisés. C'est la preuve d'une belle solidarité."

Ces permanences se tiendront à Ghislenghien au Business Center la Sille à la rue des Foudriers, à Tournai dans les locaux d'Ideta au quai Saint-Brice et à Mouscron dans un endroit qui doit encore être défini. "Avec ces trois endroits, nous couvrons géographiquement l'ensemble du territoire de Wallonie picarde mais nous n'excluons pas de couvrir d'autres endroits. Il faudra enfin prendre rendez-vous, d'abord pour que les gens ne doivent pas attendre, ensuite pour garantir la confidentialité."

Pour la CCI Wapi, les demandes doivent être formulées via la rubrique accompagnements/un conseil, une expertise ! du site www.cciwapi.be. En ce qui concerne le Barreau de Tournai, il convient de téléphoner au 069.875.410 ou d'envoyer un mail à secretariatdelordre@barreaudetournai.be.