Pierre Wacquier, en chaise roulante, s’est rendu compte des problèmes du quotidien.

Ce mardi 3 décembre était synonyme de journée mondiale des personnes handicapées. À l’occasion de cette journée spéciale, Yasmine Leseultre, échevine en charge de l’Aide à la personne atteinte d’un handicap a voulu marquer le coup.

"J’ai voulu faire un petit clin d’œil, confirme l’échevine brunehautoise. Cette journée a été proclamée afin de favoriser l’intégration et l’accès à la vie économique et sociale. L’occasion de réaffirmer des principes de base souvent oubliés. J’ai donc fait une demande à notre bourgmestre, Pierre Wacquier, à savoir qu’il se mette en condition de personne à mobilité réduite (PMR)."

Concrètement, Pierre Wacquier s’est déplacé en chaise roulante depuis les pavés du parking communal pour se rendre à l’administration communale, au bureau de police ainsi qu’à la poste.

Les difficultés du quotidien

"Pour vraiment se rendre compte des difficultés quotidiennes vécues par les PMR et de ce qu’elles ressentent, il faut se mettre à leur place, souligne le bourgmestre. On ne l’imagine pas mais rien que mettre une enveloppe dans une boîte aux lettres peut s’avérer être difficile."

Le mayeur a notamment pu se rendre compte de la difficulté à se déplacer sur la petite place du pôle administratif en chaise roulante.

"Les véhicules du service travaux passent par cette placette, ce qui abîme la voirie et complique parfois le déplacement des personnes à mobilité réduite. Nous allons y remédier en aménageant une route derrière le parc qui rejoindra le service des travaux."

Brunehaut, commune Handicity, tient au confort de tous ses habitants. "Ce n’est pas qu’une image. On peut tous être un jour porteur d’un handicap ou voir un de ses proches. Il faut donc veiller au bien de tous."