Après Bruxelles, c'est le Gouvernement Wallon, qui a récemment décidé de rendre obligatoire le Covid Safe Ticket en Wallonie dans le courant du mois d'octobre. Il sera donc obligatoire pour les personnes de plus de 16 ans, de présenter leur pass sanitaire pour accéder aux établissements de l’Horeca, aux discothèques, à l’événementiel ou encore aux maisons de repos et de soins. Après une légère augmentation des contaminations surtout dans la province de Liège, le Gouvernement Wallon a donc très rapidement changé sa position pour éviter une reprise de l'épidémie.

A la suite de l'annonce jeudi dernier de l'extension du Covid Safe Ticket en Wallonie, la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale a récemment indiqué que cette annonce avait généré une hausse des prises de rendez-vous. Ainsi, 4.000 prises de rendez-vous ont été prises en 24 heures pour la vaccination, ce qui représente cinq fois plus que la moyenne de 800 inscriptions par jour.

Accessible jusqu'au 30 octobre, le centre majeur de vaccination de Tournai est ouvert le vendredi et le samedi de 9h30 à 19h où deux lignes de vaccination sont maintenues. Selon le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois, cette plage horaire risque de s'élargir prochainement. "Le centre majeur de vaccination de Tournai continue à très bien fonctionner. Dans très peu de temps, nous risquons d'étendre les horaires, afin d'être au maximum accessible aux futurs vaccinés, le lundi et le mardi. Actuellement, il est vrai que le centre de vaccination doit mettre en place une liste d'attente qui est relativement longue".

"Je suis pour l'obligation vaccinale"

Face à l'obligation du Covid Safe Ticket dans le courant du mois d'octobre, le bourgmestre de la Cité des Cinq Clochers reste légèrement sur sa faim. "Il va de soi que l'obligation du pass sanitaire est une solution merveilleuse mais il serait beaucoup plus simple de rendre la vaccination obligation à la population. Je suis l'un de ceux qui sont entièrement pour l'obligation vaccinale", conclut Paul-Olivier Delannois.