S’il n’est plus directeur de la maison de la Culture, Philippe Deman suit encore de près la restauration entamée il y a quelques années déjà. C’était son engagement au moment de passer le témoin à Anaëlle Kins à l’été 2021. Pour le moment, les travaux sont toujours en cours. Mais la première phase touche au but. "La salle de spectacle sera opérationnelle en septembre prochain", confirme Philippe Deman.

Les spectateurs retrouveront la grande salle, dont l’aspect aura considérablement changé pendant le chantier, dans plus ou moins trois mois. "Tout d’abord, on réduit la capacité de 870 à 750 places pour répondre aux nouvelles normes, placer des sorties de secours, des places PMR et faciliter la circulation du public", poursuit l’ancien directeur de la maison de la Culture.

De l’ancienne salle, il ne reste plus grand-chose hormis des souvenirs "et les quatre murs", poursuit l’ancien directeur de la maison de la Culture.

Conserver une acoustique de qualité

Du sol au plafond en passant par les sièges et la scénographie, tout a été rénové. "La plus grande partie du budget alloué aux travaux de l’institution concernait la salle de spectacle. Nous avons dû faire des concessions ailleurs, notamment sur les finitions, mais pas dans la salle de spectacle."

La volonté de Philippe Deman ? Rester inflexible sur la qualité de la grande salle, l’atout numéro un de la maison de la Culture. " Avec ce chantier, on voulait apporter une vraie plus-value aux artistes et aux spectateurs. Avant la rénovation, nos équipements étaient devenus obsolètes, faute de maintenance et d’investissements. Ici, de nouveaux éclairages LED sont installés. Quant à l’acoustique, elle reste une priorité. Pour preuve, une étude a été réalisée pour conserver un son qualitatif. "

Des aménagements provisoires au RDC

La première phase sera donc bouclée en septembre. Elle ne concerne pas uniquement la salle de spectacle mais aussi le rez-de-chaussée, aménagé provisoirement pour permettre le retour d’une vie culturelle dans le bâtiment. "Par exemple, le bar sera installé dans le local des expositions le temps de boucler définitivement les travaux", détaille encore l’ancien directeur de la maison de la Culture.

Ce n’est que temporaire, mais ces aménagements permettront à l’équipe de préparer sereinement "une saison intermédiaire" pour assurer la transition avant le retour de la bibliothèque et de tous les autres services dans l’institution culturelle tournaisienne. La fin du chantier est prévue au début de l’année 2023. "Et l’inauguration pour la saison 2023-2024, en toute logique", conclut Philippe Deman.

EdA