La construction du hall sportif se poursuivra après les congés payés

BRUNEHAUT À l’arrêt depuis plus de trois mois, suite à la faillite de l’entreprise Laurent, le chantier de construction du nouveau hall sportif à Bléharies pourrait reprendre juste avant ou juste après les congés payés. Les travaux, qui devaient être terminés en juin, vont en effet être repris par la société Interconstruct .

“C’était la solution idéale à nos yeux”, confient, soulagés, l’échevin des Travaux, Daniel Detournay (PS), et le bourgmestre, Pierre Wacquier (PS). “Nous espérions pouvoir céder les deux premiers lots des travaux, à savoir le gros œuvre et l’étage, à une autre entreprise et c’est ce que la curatelle a décidé. Financièrement, quand on voit l’augmentation des prix, la cession était l’option la plus sûre, celle qui nous évitait de perdre de l’argent.”

Dès l’arrêt des travaux, un état des lieux avait été dressé par un huissier, qui avait examiné avec l’architecte de la curatelle les moins-values du chantier. Récemment, la curatelle a désigné la société Interconstruct pour poursuivre les travaux. “Cette dernière a accepté de reprendre le chantier aux mêmes tarifs que l’entreprise Laurent. Elle connaissait déjà le dossier puisqu’elle avait été, à l’époque, le deuxième adjudicataire retenu.”

Côté planning, un mois de suivi administratif sera nécessaire avant la poursuite du chantier. Le collège espère encore pouvoir inaugurer cette nouvelle infrastructure sportive avant la fin de l’année.

Le montage financier initial ne devrait pas être modifié, car les prix de l’entreprise Laurent seront conservés. Le coût total est toujours fixé à 1.351.000€. La commune a déjà reçu 941.000€ de subsides d’ Infrasports et les 410.000€ restants seront financés par la vente du hall sportif de Guignies.

La nouvelle convention a été acceptée à l’unanimité, “pour permettre à la commune de perdre le moins d’argent possible ”, a ajouté Michel Urbain (MDB).



© La Dernière Heure 2012