Le mois dernier, le Centre Hospitalier de Wallonie picarde a obtenu la labélisation Lean&Green.

Un label au programme non contraignant qui se veut simple, pragmatique et en accord avec la réalité de terrain. L’objectif est de réduire les émissions en CO2 générées par le centre hospitalier.

Le programme porte sur au moins 50 % des activités de transport et de logistique. Le CHwapi, diminue donc les émissions de CO2 provoquées par les transports, les infrastructures ainsi que la diminution de la consommation de plastique.

Pour les transports, c’est une optimisation de la circulation des véhicules qui est mise en place, autant pour le transport alimentaire que pour le transport de linge. “Cela ferait une économie d’environ 16 000 kilomètres par an”, explique Virginie Leroy, référente transport de l’hôpital.

Le CHwapi, prévoit de devenir un site unique d’ici fin 2023 et supprimera donc complètement le système des navettes internes. Cette économie de poste permettra de réduire les trajets de plus de 260 000 kilomètres par an !

La consommation d’électricité devrait, elle aussi, diminuer grâce à ce bâtiment unique. En effet, dans la nouvelle construction, l’isolation est basée sur un 4-35, cela engendre environ 30 % de gain de chauffage par an ainsi qu’un gain de 15 % en électricité, soit 2 millions de kilowattheures par an.

“Des chaudières à condensation et l’énergie renouvelable auront leur place au sein du CHwapi. Nous prévoyons également de doubler le nombre de panneaux photovoltaïques que nous possédons déjà en passant de 700 à environ 1 400 panneaux d’ici 2023”, développe Clément Lacroix du département infrastructures du CHwapi.

Quant à la consommation de plastique, elle sera déjà grandement réduite grâce à l’apparition de fontaines à eau, mises en place par leur propre écoTeam. Il s’agit d’une collaboration entre tous les services, et qui s’engage à proposer des projets écologiques afin d’avancer vers un centre hospitalier plus écoresponsable.

Ces fontaines seront placées un peu partout dans le centre hospitalier et remplaceront les bouteilles en plastique de 0,33 cl et de 1 à 1,5 l. Cette eau est distribuée dans les salles de réunion mais aussi aux patients. La consommation de plastique sera, de plus, diminuée dans les cuisines et cela éviterait pas moins de 4 tonnes de plastique.

Bien entendu en plus de toutes ces actions, le CHwapi procédait déjà au tri des déchets depuis plusieurs années, et si tout se passe pour le mieux, l’ensemble des actions menées par le Chwapi devrait engendrer une économie de pas moins de 302,554 kg de CO2 sur un total actuel de 1 241 895 Kg de CO2, soit une économie de 24,4 % !