La pandémie du coronavirus a fait beaucoup de victimes. De nombreux jeunes ont dû renoncer à leur job étudiant. Certains se sont retrouvés à ne plus savoir payer leur kot, leur nourriture, leurs frais scolaires… Le Centre Public d’Actions Sociales (CPAS) de la cité des Cinq Clochers a donc voulu apporter son aide en leur proposant des jobs étudiant.

Les offres publiées concernent principalement le secteur des maisons de repos, des maisons d’accueil et des maisons d’enfants. En effet, ces propositions d’emploi arrangent aussi bien étudiants qu’employeurs.

“On souhaite pérenniser le principe d’engagement des étudiants l’été. Ça arrangeait tout le monde car à cette saison, les équipes sont réduites. Ils seront donc d’un grand secours”, affirme Lætitia Liénard, présidente du CPAS de Tournai.

Le CPAS a vu la précarité étudiante augmenter depuis la crise sanitaire. Plusieurs actions sont d’ailleurs menées afin de résoudre le problème. Grâce à une collaboration entre le pôle hennuyer de l’enseignement supérieur et le CPAS, des colis alimentaires sont distribués chaque semaine aux étudiants dans le besoin.

“Beaucoup d’étudiants ont perdu leur job, qui était leur principale source de revenus. On a reçu un fond Covid, destiné exclusivement aux étudiants, de la part du gouvernement. Ce fond sert à payer les frais scolaires des jeunes qui n’arrivent pas à joindre les deux bouts par exemple”, ajoute Lætitia Liénard.

Le CPAS n’oublie donc pas les étudiants et tente de les aider au maximum afin que chacun survive à la crise.