On en sait plus sur la course-poursuite dont ont été témoins des automobilistes mercredi dernier, vers 14h, sur l’autoroute A8/E42 dans le sens Bruxelles-Tournai à hauteur de Froyennes.

Quelques minutes plus tôt, la police avait repéré au boulevard Eisenhower un véhicule impliqué dans un trafic de stupéfiants. Alors que celui-ci abordait la bretelle menant au pont Morel, les services de police ont tenté de procéder à son interpellation.

Bloqué à l’avant et à l’arrière par des véhicules de police, le conducteur a entamé une marche arrière afin de se dégager et a ainsi heurté un véhicule de service. Il a ensuite emprunté la Chaussée de Renaix à grande vitesse, poursuivi par la police.

Arrivé à hauteur de l’autoroute de Lille, le fuyard a tourné à gauche et est rentré dans le site du parc à conteneurs; il l’a emprunté à contresens. Les policiers ont tenté de l’intercepter en jetant sous les roues des stop sticks. Deux coups de feu ont été tirés par les policiers. Aucun n’a atteint le conducteur qui a poursuivi sa route alors que ses pneus étaient crevés. Il a tenté de faire sortir de la route des véhicules de police, à deux reprises.

Il s’agit d’un homme, né en 1997, domicilié dans le Nord de la France. Présenté devant le magistrat instructeur, Mme Neveu, il a été inculpé d’infraction à la législation sur les stupéfiants, de rébellion armée et d’entrave méchante à la circulation.

Il passera en chambre du conseil ce mercredi.