La mesure avait été décidée pour son territoire par le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois.

Il y a des décisions parfois difficiles à comprendre. Celle prise par le ministre de l'Intérieur, Pieter De Crem (CD&V) en fait vraisemblablement partie.

Lors de l'annonce du retour des marchés, le bourgmestre de Tournai, Paul-Olivier Delannois (PS), avait rapidement pris la décision d'imposer le port du masque pour les citoyens désirant s'y rendre. "D'autant plus que le gouvernement fédéral impose des entrées et des sorties afin d'y accéder", explique le mayeur de la cité des Cinq Clochers.

Malheureusement pour ce dernier, le ministre de l'Intérieur, via une lettre adressée par le gouverneur, a interdit cette mesure. "Il conseille cependant fortement de le porter ! Comprenne qui pourra. Je préfère toujours des messages clairs, nets et précis plutôt que des recommandations laissant libre cours aux interprétations."

Paul-Olivier Delannois compte adresser une lettre à la première ministre, Sophie Wilmès (MR). "Je ne tire pas sur l'ambulance car gérer cette crise n'est pas simple. Cependant, après celle-ci et dans un esprit constructif, il faudra rassembler les bourgmestres du pays afin qu'on puisse échanger sur ce qui a fonctionné et ce qui a dérapé durant cette période."