La vie dans le piétonnier tournaisien n’est pas toujours rose. De nombreux commerçants se plaignent, en effet, d’un manque d’animation à cet endroit de la ville, qui se répercute directement sur les ventes. Bien que la majorité des bâtiments en vente dans le piétonnier ait été vendue, la fréquentation du piétonnier reste relativement faible. Les commerçants espèrent donc un regain d'animation afin de redynamiser le piétonnier.

Les quelques événements organisés dans le piétonnier tournaisien ont redynamisé quelque peu les lieux qui restent cependant relativement calmes le reste du temps. "Certains éléments doivent encore être améliorés pour redynamiser le piétonnier", confie la librairie Decallonne. "Pour notre part, nous n'avons pas trop souffert de la crise puisque nous faisions partie des rares commerces qui pouvaient rester ouverts. Actuellement, les choses sont en train de bouger dans le piétonnier mais il faudrait tout de même que quelques aménagements soient entrepris. La présence de brasserie, par exemple, attirerait de nombreuses personnes dans le piétonnier qui engendrerait une hausse des fréquentations des magasins qui y sont présents. Les commerces de nuit devraient, par ailleurs, être interdits car ils attirent une clientèle de mauvaise qualité. La venue d’une grande enseigne pourrait également entrainer une augmentation de fréquentation qui serait bénéfique pour l’animation du piétonnier."

Les nombreuses animations organisées sur la Grand’Place de Tournai ont raison de plusieurs commerçants du piétonnier. "Il y a peu de passage dans le piétonnier", indique le magasin "Epices et vous". "Cela se fait ressentir dans les ventes. Lorsque des événements sont organisés dans le piétonnier, la vie reprend quelque peu mais retombe aussi vite à la fin de ces derniers. Les fêtes de fin d’année approchent à grand pas, nous espérons donc que les animations prévues pour l’occasion ne seront pas concentrées uniquement sur la Grand’Place pour qu’elles nous soient également profitables. Ces derniers mois ont été assez durs pour nous, un regain de dynamisme serait donc le bienvenu dans le piétonnier."

Certains commerçants parviennent tout de même à se relancer après les fermetures liées à la crise sanitaire. "Les chiffres de vente sont assez similaires à ceux enregistrés avant la crise sanitaire", explique le magasin PB Jeans. "Après avoir enregistré des baisses de vente de 30 à 40 % pendant la crise, la situation revient tout doucement à la normale. La plupart des surfaces commerciales qui étaient en vente ont trouvé un acquéreur, cela devrait donc être bénéfique pour la vie au sein du piétonnier. Le seul point noir à signaler est la présence de zonards qui nuisent quelque peu à la bonne fréquentation du piétonnier."

La situation du piétonnier tournaisien s’améliore donc petit à petit mais le manque d’activité pourrait tout de même nuire à certains commerces.