Tournai-Ath-Mouscron L’intercommunale I palle a présenté son rapport de l’année écoulée lors de son AG.

Il s’agissait d’une assemblée générale un peu particulière pour l’intercommunale Ipa l le , en charge de la gestion de l’environnement en Wallonie picarde et dans le Sud-Hainaut. Entre ceux qui participaient à leur dernière AG et ceux dont il s’agissait du premier rendez-vous, l’ambiance était plutôt bon enfant.

Ludivine Dedonder (PS) a présidé sa dernière assemblée générale. La nouvelle députée fédérale est rapidement revenue sur ses cinq années passées à la présidence de l’intercommunale.

"Quand j’ai pris mes fonctions, je vous avais livré un bulletin météo orageux, avec l’arrivée de bourrasques sur notre région. J’aspirais à l’accalmie et c’est le cas aujourd’hui" , a-t-elle déclaré dans son discours de remerciements.

Il est vrai que Pierre Wacquier (PS), qui devrait reprendre le flambeau de la présidence, va hériter d’une intercommunale qui tourne. Le bilan financier positif de l’année 2018 l’atteste, "malgré l’impôt des sociétés", apparu en 2015, "la diminution de subsides et les taxes d’incinération" , a pointé Ludivine Dedonder.

Avec un peu plus de 391 millions d’euros d’actifs pour plus de 5,8 millions d’euros de bénéfices sur l’année écoulée, les comptes sont au vert. "Un résultat stable" , malgré les investissements et les frais rencontrés, pour le directeur général, Gonzague Delbar, lui aussi sur le départ.

I palle a procédé au renouvellement, voire à la (re)construction, de recyparcs. Les chiffres du personnel ont donc augmenté, pour atteindre 364 personnes l’année dernière.

En 2018, 488 kilos de déchets ont été, en moyenne, produits par un habitant sur le territoire d’ I palle . La sensibilisation concernant les déchets organiques semble par ailleurs porter ses fruits.

Et 510 tonnes de ces déchets ont été collectées dans les 26 recyparcs proposant ce service. À cela s’ajoutent les 209 tonnes récoltées depuis le milieu d’année passée dans les points d’apport volontaire.

Enfin, le compostage à domicile a connu une hausse d’intérêt chiffrée à 20 %. Les citoyens semblent donc bien conscients de l’attention à porter pour limiter la production des déchets.